La médiathèque de Cuges à l’agonie

Sourd à l’alerte donnée par le collectif « Vivre Ensemble Cuges », le maire de Cuges poursuit ses attaques contre la médiathèque du village. À ce jour, 100% du personnel titulaire est en arrêt de travail, tous les projets et actions culturelles annulés, le FabLab fermé. La médiathèque de Cuges est dans une situation préoccupante.

L’alerte a déjà été donnée le 22 septembre par  le collectif « Vivre ensemble Cuges » qui invitait la population à se mobiliser lors d’un petit déjeuner de soutien à la médiathèque de Cuges.  Le collectif souhaitait dénoncer la situation critique dont laquelle se trouve la médiathèque et son personnel depuis le départ à la retraite en avril 2018 d’une des trois bibliothécaires.

La mairie a choisi de faire appel à des salariés en CDD pas toujours formés pour occuper ce poste vacant. Ainsi pas moins de trois employés se sont succédés entre avril et octobre.  Cette décision et des attaques incessantes contre le service ont eu pour conséquence l’arrêt de travail de la directrice victime d’un burn-out, depuis le mois de juillet, et l’arrêt maladie du médiateur numérique, depuis le mois d’aout.

Cette situation provoquée par un management calamiteux a été aggravée par l’attitude du maire de Cuges, Bernard Destrot, qui dans le numéro d’octobre du magazine mensuel de la commune, attaque vertement le collectif « Vivre ensemble Cuges » et nie complètement la situation de crise aiguë que connait la médiathèque. Ce dernier épisode a eu pour effet  l’arrêt de travail de la dernière bibliothécaire. Ainsi aujourd’hui la médiathèque de Cuges ne fonctionne plus qu’avec un agent contractuel en poste jusqu’en décembre.

Pourtant cette médiathèque est un équipement de grande qualité, très dynamique et innovant. La médiathèque de Cuges a été pionnière et partenaire dans le travail en réseau sur le territoire avec la mise en commun de projets : DYS, Numérique. Elle a bénéficié cette année d’une large subvention  de la Direction Régionale des Affaires Culturelles pour la création d’un « FabLab », un lieu ouvert au public mettant à la disposition de ce dernier tout un arsenal d’outils utilisés pour la conception et la réalisation d’objets 3D. Elle avait élargi ses horaires d’ouverture pour permettre au pulic d’investir cet espace numérique.

Même si comme s’en vante le maire de Cuges, ce dynamisme est possible grâce aux budgets mis à disposition, il l’est aussi et surtout grâce à l’engagement au quotidien du personnel de la médiathèque qui a su développer et faire vivre les projets aussi bien auprès du public que des professionnels de la culture et de la lecture publique.

Aujourd’hui tous les projets sont à l’arrêt, les animations menées avec les classes et les actions culturelles ont toutes été annulées, le FabLab ne peut pas fonctionner.

Le président de l’association des Bibliothécaires de France Xavier Galaup, a pris position dans le magazine « Actualités » en déclarant « …sans personnel qualifié en nombre suffisant, il va être de plus en plus difficile d’ouvrir la bibliothèque et de proposer un service de Lecture Publique digne de ce nom. »

Espérons  qu’il sera entendu.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s