Solidarité Noailles : concert de soutien aux sinistré(e)s

À la suite des événements tragiques de la rue d’Aubagne, la tristesse et la colère que ce drame a suscitées, un concert de soutien aux sinistré(e)s est organisé au Molotov à Marseille le 15 novembre 20h. Déjà une pléiade d’artistes ont répondu favorablement à l’appel des organisateurs. Parmi eux : Massilia Sound System, Toko Blaze , Muge Knight, Imhotep, Dj Djel , K Rhyme le Roi, Adikson, Al Iman Staff, Dj Soon, Pak Djeen, DJ Daz et d’autres à venir. Tous les bénéfices de la soirée seront reversés aux familles dans le besoin. Pour suivre l’actualité de cet évènement, rendez-vous sur la page facebook des organisateurs en cliquant ici.

Pour la CGT, l’effondrement de trois immeubles à Marseille n’est pas un accident qui serait le fruit du hasard des circonstances météorologiques, comme l’a prétendu la Ville de Marseille. Il s’agit bien d’une catastrophe qui était prévisible et qui aurait donc pu être évitée.

Dans le premier arrondissement, plus de 40% des habitants vivent sous le seuil de pauvreté

En effet, l’état de délabrement des bâtiments effondrés était connu depuis de nombreuses années. L’un des bâtiments avait été simplement muré et abandonné depuis 2012 et était occupé par des habitants sans domicile fixe. Tandis qu’un autre « avait fait l’objet le 18 octobre dernier, d’une expertise des services compétents qui avait donné lieu à la réalisation de travaux de confortement permettant la réintégration des occupants », indique l’Hôtel de Ville. Enfin, le premier bâtiment à s’effondrer était même la propriété de Marseille Habitat dont la mairie est actionnaire majoritaire. Les autorités étaient donc non seulement au courant du niveau d’insalubrité et de danger potentiel mais elles estimaient avoir tout mis en œuvre pour leurs concitoyens.

Des moyens il y en a, ce sont donc bel et bien des choix politiques qui sont la cause du drame de la rue d’Aubagne

Dans le premier arrondissement, plus de 40% des habitants vivent sous le seuil de pauvreté dont la plupart vivent dans des logements insalubres. Pourtant ces habitants ne sont visiblement pas la priorité de la mairie qui est plus préoccupée par l’image de façade qu’il faut donner pur attirer les touristes. Car comment ne pas faire le parallèle avec les travaux de rénovation du quartier de La Plaine à quelques 100 m de là qui sont très fortement combattus par les habitants du quartier ? Car pour offrir aux touristes de nouvelles et grandes terrasses de bars sur la place Jean-Jaurès, la mairie n’hésite pas à déployer des moyens immenses en termes de forces de police mais aussi dans la construction d’un mur – baptisé « mur de la honte » et dont le prix est estimé à plus de 400.000 euros – simplement pour empêcher les habitants et habitués du quartier de s’opposer à cette construction. Des moyens il y en a, ce sont donc bel et bien des choix politiques qui sont la cause du drame de la rue d’Aubagne.

La grande majorité des habitations des travailleurs marseillais nécessitent d’être rénovées, d’autant plus celles des plus pauvres. Il s’agit d’une urgence. Cependant les rénovations doivent être faites dans l’intérêt des habitants. Car les plans de rénovation permettent aux propriétaires immobiliers de se faire financer – jusqu’à 50% – par de l’argent public les grands travaux. Or, il s’en suit que ces mêmes propriétaires profitent de ces opérations de rénovation pour augmenter les loyers ce qui ne fait que décaler le problème : les habitants les plus pauvres sont obligés de déménager. Cette « gentrification » de certains quartiers ne change rien au problème : les plus pauvres continuent de vivre dans des logements insalubres. C’est pourquoi, il faut d’urgence une véritable politique publique de l’habitat et du logement qui permette à tous d’accéder à des logements de qualité.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s