Élections professionnelles : La CGT plébiscitée par les agents territoriaux d’Aubagne

Il n’y a pas eu de miracle pour les listes de la Confédération Française des Travailleurs Chrétiens (CFTC) qui espérait ravir le leadership à la CGT avec la bénédiction de la Direction municipale. Les agents municipaux ont su déjouer avec discernement les grossières tentatives de cette organisation nébuleuse pour affaiblir la représentation syndicale.

Les agents territoriaux de la Ville d’Aubagne étaient appelés étaient appelés ce jeudi à élire leurs représentants du personnel dans les comités techniques paritaires (CTP), les commissions administratives paritaires (CAP) et les commissions consultatives paritaires (CCP) et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils n’ont pas voulu manquer ce rendez-vous comme en témoigne le taux de participation de 72,62%. Les agents des services municipaux ont fait le déplacement et donné une majorité de sièges à la CGT largement plébiscitée. Les tentatives de la direction municipale pour affaiblir notre organisation dont nous nous sommes fait l’écho dans nos articles ont échoué sur l’écueil de la responsabilité et de la clairvoyance. Il faut féliciter en cela les agents municipaux qui ont su déjouer les pièges grossiers tendus par la direction municipale et qui ont accordé leur confiance à notre organisation.

Il n’y a pas eu de miracle pour les listes de la Confédération Française des Travailleurs Chrétiens (CFTC) qui espérait ravir le leadership à la CGT avec la bénédiction de la Municipalité. Elle a pourtant tout essayé : des pressions exercées sur les agents pour les convaincre de se présenter sur ses listes ou, à l’inverse, de se désolidariser des nôtres à des tracts de dernière minute aguichant le badaud à grands coups d’offres promotionnelles. Rien n’y a fait, ni les intimidations à peine voilées ni les numéros de charme. Les territoriaux d’Aubagne ont choisi l’expérience et l’engagement des délégués CGT qui n’ont pas chômé pendant les quatre années du mandat écoulé pour défendre à la fois les intérêts des salariés, porter leurs revendications, et le service public aubagnais.

Là où la CFTC était la seule organisation syndicale à présenter des listes (CCP catégories A et C, CAP catégorie A), elle réalise de piètres résultats, notamment en CAP catégorie A où les votants ont majoritairement rejeté le vote CFTC (36 nuls pour 24 bulletins en faveur de la CFTC). Elle ne fait guère mieux dans les Commissions Consultatives (CCP) qui intéressaient les agents contractuels. Les pressions exercées sur ces agents n’ont pas suffi à les convaincre de voter pour un syndicat fabriqué de toutes pièces pour faire barrage à la CGT.

Là où la CFTC était en concurrence avec la CGT et/ou la CGT et la FSU, c’est la déroute totale pour ces imposteurs qui avaient annoncé dans un tract leur victoire de manière prématurée. Les agents municipaux sont venus leur rappeler qu’il ne fallait pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué et qu’ils ne seraient pas les dindons de la farce. C’est non seulement une grande claque pour la CFTC mais aussi un avertissement, pour le moment sans frais, pour le premier magistrat de la ville, Gérard Gazay, qui avait fait de ces élections un enjeu en espérant faire tomber le dernier obstacle à son règne hégémonique. C’était sans compter sur la mobilisation des agents attachés à leur statut et au service public.

Ces résultats sont encourageants pour la CGT et pour le mandat qui débute dès demain ; ils récompensent l’engagement et l’abnégation des représentants du personnel qui n’ont pas ménagé leurs efforts pendant les quatre années du mandat écoulé pour défendre les intérêts des salariés de la Ville d’Aubagne et le service public. Ils sont aussi une marque de confiance de la part des salariés, une marque de confiance dont il faudra se montrer à la hauteur.

Les agents et collègues des services savent qu’ils peuvent compter sur les délégué(e)s CGT pour faire vivre un service public de qualité, au service des usagers. Il est temps maintenant de donner toute la force nécessaire à notre organisation pour y parvenir. Nous savons que nous pouvons aussi compter sur vous.

 

Les sièges obtenus dans les instances paritaires

 

Au Comité Technique Paritaire (CTP)

8 sièges de titulaires et 8 de suppléants à pourvoir

1.085 inscrits / 823 votants, soit un taux de participation : 75,85 %

La CGT a obtenu 488 voix et 12 élus (6 sièges titulaires et 6 suppléants)

La FSU 138 voix et 2 élus (1 siège titulaire et 1 suppléant)

La CFTC 159 voix et 2 élus (1 siège titulaire et 1 suppléant)

 

En Commission Administrative – catégorie A

4 sièges de titulaires et 4 de suppléants à pourvoir. Seule la CFTC présentait une liste. Pour rappel, la liste CGT a été invalidée dix minutes avant la clôture du dépôt des listes suite au « désistement » d’une de ses candidates.

73 inscrits / 66 votants, soit un taux de participation : 80,89%

CFTC 24, bulletins nuls 36

 

En Commission Administrative – catégorie B

4 sièges de titulaires et 4 de suppléants à pourvoir

104 inscrits / 82 votants, soit un taux de participation : 78,84 %

La CGT a obtenu 53 voix et 6 élus (3sièges de titulaires et 3 suppléants)

La CFTC 23 voix et 2 élus (1 siège titulaire et 1 suppléant)

 

En Commission Administrative – catégorie C

7 sièges de titulaires et 7 de suppléants à pourvoir

774 inscrits / 575 votants soit un taux de participation : 74,29 %

La CGT a obtenu 356 voix et 10 élus (5 sièges titulaires et 5 suppléants)

La CFTC 99 voix et 2 élus (1 siège titulaire et 1 suppléant)

La FSU 94 voix et 2 élus (1 siège titulaire et 1 suppléant)

 

 En Commission Consultative – catégorie A (seule la CFTC présentait une liste)

2 sièges de titulaires et 2 de suppléants à pourvoir.

19 inscrits ; 16 votants, soit un taux de participation de 84,21 %

La CFTC a obtenu 11 voix et 4 élus (2 sièges titulaire + 2 suppléants

 

En Commission Consultative – catégorie B

Pas de liste en présence. 1 siège de titulaire et 1 de suppléant  sont à pourvoir. Un tirage au sort aura lieu ultérieurement

 

En Commission Consultative – catégorie C (seule la CFTC présentait une liste)

3 sièges de titulaires et 3 de suppléants à pourvoir

73 inscrits ; 54 votants, soit un taux de participation de 71,23 %

La CFTC a obtenu 27 voix et 6 élus (3 sièges titulaires et 3 suppléants)

Il y a eu 27 votes NULS…

 

4 Commentaires

  • Bravo ! Cette élection laisse présager ce que seront les élections municipales en 2020

    >

  • Encore bravo a tous les camarades de la Cgt pour le travail realisé depuis 4 ans. Celui qui lutte reste debout….. celui qui triche se fait allonger….. tout mon soutien et mon amitié. Mclaire

  • Ils ont voulu jouer… ils ont perdu. Bien fait pour eux ! Les élections c’est du sérieux. Pour l’avoir oublié – ou l’avoir jamais su – la cftc devrait s’interroger sur ses vraies motivations…

  • Dans son tract de « dernière minute » la CFTC a promis un pont supplémentaire en 2019. Et pourquoi pas une année de 364 jours pendant qu’on y est ! C’est sûr ce syndicat est au fait des préoccupations des agents !!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s