Arts visuels : Regards migrants

L’artiste Matthieu Parent, qui réalise depuis 2016 un travail photographique autour de l’accueil des migrants, s’est entouré de trois photographes et deux poètes pour témoigner de la situation des migrants dans notre pays. À découvrir jusqu’au 3 mars à la Friche La Belle de Mai.

En 2016, Matthieu Parent a commencé un travail photographique autour de l’accueil des migrants au centre de Chandourène près de Digne. Cette résidence artistique a donné lieu à une exposition à la Médiathèque François Mitterrand, située sur le territoire du projet. Aujourd’hui l’exposition Regards migrants s’installe à la Friche la Belle de Mai dans la galerie de la Salle des Machines enrichie de cinq propositions. Matthieu Parent s’est entouré de trois photographes et deux poètes pour témoigner de la situation des migrants dans notre pays : Jean Revillard, Bruno Fert, Abdul Saboor, Moneim Rahama et Mohamed Nour Wana proposent leurs images et leurs mots. L’association Le Chêne porte ce projet pour continuer de parler de ces hommes dont le voyage n’est pas encore terminé. Cette exposition collective est à découvrir jusqu’au 3 mars Salle des machines, espace café-librairie de la Friche installé au pied de la Tour (Entrée gratuite. Ouverture : Lundi de 11h à 18h, du mardi au samedi de 11h à 19h, dimanche de 12h30 à 19h). Par ailleurs Une soirée-débat « Faits divers : Regards croisés » est proposée le jeudi à 21h.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s