Ville d’Aubagne : les représentants CGT du personnel veulent faire entendre la voix des salarié(e)s

À l’initiative de notre organisation, une rencontre a eu lieu le 23 janvier entre les élu(e)s CGT du personnel de la Ville d’Aubagne et le Directeur général des services, Joël Raffin. L’objet de cette rencontre était de porter à la connaissance de la Direction municipale, les revendications de nos syndicats, employés et cadres, et, dans une volonté d’apaisement, de construire enfin les bases d’un dialogue social.

À la suite des élections professionnelles du 6 décembre, les syndicats CGT du personnel de la Ville d’Aubagne, majoritaires dans de nombreuses instances représentatives du personnel, ont souhaité sans plus tarder rencontrer les responsables de l’Administration municipale afin de poser un certain nombre de revendications et organiser conjointement la mise en œuvre de la réglementation. C’est dans un esprit d’apaisement et forts de la légitimité que le scrutin du 6 décembre leur a octroyés que les représentants CGT ont rencontré le 23 janvier deux des responsables de l’Administration municipale, le Directeur général des services, Joël Raffin et la Directrice des ressources humaines, Chantal Escoffier.

Dire que nos représentants ont bénéficié d’une oreille attentive de la part de ces cadres de l’Administration est prématuré. Échaudés par l’attitude hautaine et intransigeante de la Direction municipale au cours du mandat précédent, la délégation syndicale a d’abord patiemment écouté ses interlocuteurs. Pour entendre quoi ? Que le Maire ferait un « point général » en direction des organisations syndicales à la fin du 1er trimestre… Devrait-on l’en remercier ? Le premier magistrat a décidément de graves difficultés à intégrer certaines notions pourtant essentielles au dialogue. Le respect est l’une de ces règles. Est-il encore temps de jouer la montre contre les revendications légitimes des salariés et la volonté de leurs représentants d’entreprendre avec leurs interlocuteurs un dialogue constructif ?

Les mêmes ficelles utilisées au sommet de l’État pour tenter d’endiguer la colère et l’exaspération des Français ne font qu’accentuer les tensions et la défiance à l’égard de la classe politique. En l’espèce, l’équipe municipale ne se démarque pas. Nous aimerions nous tromper.

Pour une politique prévisionnelle de l’emploi et la résorption des emplois précaires

Après avoir exigé que les droits syndicaux soient respectés, préalable nécessaire à l’instauration d’un véritable dialogue, et la mise en œuvre d’un protocole d’accord relatif à la promotion sociale des agents (principe de fonctionnement, critères, règles et tableaux d’avancement), trois autres axes de travail ont été proposés par les représentants du personnel parmi lesquels la question des salaires, des primes et de la politique de l’emploi. Ainsi notre organisation réclame l’augmentation globale du régime indemnitaire de 6% minimum pour tous les salariés avec la mise en place d’un calendrier de travail. Elle propose aussi la mise en place d’un calendrier de travail en ce qui concerne la politique de l’emploi qui doit tenir compte des prochains départs à la retraite. Il n’est pas envisageable selon nous de ne pas remplacer ce personnel ; cette politique de l’emploi passe également par la stagiarisation des agents en CDD pour une résorption des emplois précaires. La régularisation des agents pouvant bénéficier de la Nouvelle Bonification Indiciaire (NBI) et le fonctionnement du Compte Épargne Temps (CET) ont été aussi à l’ordre du jour de cette rencontre, nos syndicats réclamant notamment la rémunération du CET en cas de retraite pour invalidité ou encore concernant les heures supplémentaires prises en récupération leur majoration au bénéfice de tous les agents.

Les représentants CGT ont réclamé l’augmentation de la participation employeur pour les mutuelles des agents et l’attribution de tickets-restaurants

Au chapitre des œuvres sociales, notre organisation a demandé à ce que lui soit transmis le bilan des prestations du COS sur les 3 dernières années, les comptes et critères d’attribution de ces prestations tout en souhaitant leur revalorisation et la réattribution des sommes non utilisées, bref un peu plus de transparence de la part de cet organisme qui bénéficie de subventions publiques. En outre, les représentants CGT sont favorables à l’augmentation de la participation employeur pour les mutuelles des agents et à l’attribution de tickets-restaurants pour les agents ou la mise en place d’un service de restauration municipal ininterrompu pendant les vacances scolaires ainsi que des lieux équipés pour pouvoir déjeuner dans les services. Bref toutes choses qui participent non seulement au bien-être des agents tout en donnant un petit peu d’air à un pouvoir d’achat asphyxié par les taxes et les augmentations des tarifs des biens de consommation. Dans le même esprit, la CGT propose l’augmentation des chèques de fin d’année à 58€ comme à la Métropole pour l’ensemble des agents, toutes catégories confondues.

L’accent a été mis sur le manque de moyens récurrent dans les services

Enfin, en ce qui concerne la formation, la prévention des risques et le déroulement de carrière, la CGT a formulé un certain nombre de propositions parmi lesquelles la mise en œuvre d’un protocole d’application des droits à la formation (délais de déclaration, de réponse, refus justifiés et argumentés), l’attribution d’une ligne budgétaire destinée à la prévention des risques professionnels. La CGT a mis l’accent sur le manque de moyens récurrent dans les services et a réclamé les résultats de l’enquête sur les « dysfonctionnements » dans la mise en œuvre du budget d’acquisition de la Médiathèque. Nos syndicats ont réclamé des informations à propos du transfert d’activités ou de services vers la Métropole, l’accompagnement des agents concernés, sans perte de salaire et d’avantages. D’autres revendications ont été mises sur la table parmi lesquelles la pérennisation des équipes dites « tournantes » dans les écoles et les crèches municipales, en lien avec l’embauche et la stagiarisation des emplois précaires.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s