Budget 2019 : la grande farce !

Rendez-vous tristement récurrent de ces dernières années, les syndicats CGT (employés et ICTAM ) et FSU appellent à un rassemblement public devant la Médiathèque d’Aubagne, le 2 mars à partir de 11h30, pour dénoncer l’indigence et les manipulations financières du budget 2019.

« Qui a intérêt à faire croire que la municipalité ne tient pas ses engagements ? » demandait Gérard Gazay dans la Provence du 19 septembre 2018. Depuis 5 ans c’est une bataille récurrente pour obtenir des budgets pour acheter les livres de la médiathèque d’Aubagne. À tel point que depuis 2016 la DRAC – c’est-à-dire l’État- a établi avec la Ville un partenariat sur 3 ans pour que les deux partenaires cofinancent à hauteur de 50% les acquisitions de la Médiathèque.

Même avec ce cofinancement et alors que ce partenariat devait conduire la médiathèque à obtenir 200.000 euros sur 3 ans, la convention n’a fonctionné que 2 ans. En 2018, après l’action engagée par le personnel de la Médiathèque, et alors que le budget d’acquisition avait été voté à hauteur de 80.000 euros, la médiathèque a reçu fin septembre 40.000 euros de la Ville. La DRAC a aussi versé à la ville une subvention de 40.000 euros en fin d’année… mais celle-ci n’a pas été reversée à la Médiathèque. De plus depuis février 2018, la ville économise aussi le salaire d’un agent de la médiathèque malheureusement décédé, et toujours non remplacé.

Pour 2019, le budget d’acquisitions de la médiathèque est d’un montant de 20.000 euros, soit la moitié de la subvention perçue de la DRAC (ce qui équivaut à 43 centimes par habitant, au lieu des 2 euros préconisés par la DRAC).

Malgré les dires du Maire, et ses insinuations méprisantes envers le personnel de la médiathèque, les engagements pris pour 2018 n’ont pas été respectés. Le personnel de la médiathèque, par l’intermédiaire du syndicat avait d’ailleurs demandé dés le mois de septembre, et suite aux accusations dans La Provence, un rendez-vous au Maire afin de lui exposer le déroulement des faits et de lever le doute sur les responsables de ces dysfonctionnements. Le Maire avait alors répondu, qu’il menait son enquête et que le rendez-vous serait fixé quand cette enquête aurait rendu ses conclusions. À ce jour, six mois après, le personnel n’a toujours pas été reçu. Encore un engagement non tenu ! Mais peut-être valait-il mieux laisser courir et gagner du temps auprès du personnel et des syndicats, que de leur révéler des conclusions dont il aurait fallu s’expliquer.
Pour 2019, le budget d’acquisitions de la médiathèque est d’un montant de 20.000 euros, soit la moitié de la subvention perçue de la DRAC (ce qui équivaut à 43 centimes par habitant, au lieu des 2 euros préconisés par la DRAC).

Qu’en est-il de l’autre moitié ? Qu’en est-il de la participation de la Ville au budget de sa Médiathèque ? Nul besoin de mener une enquête pour constater que pour l’instant elle s’élève à zéro euro. C’est d’autant plus inacceptable que cette situation d’opacité, de flou et d’indigence budgétaire est commune à de très nombreux services de la Ville.

Nous exigeons  plus de transparence dans la gestion des budgets, et des budgets dignes d’une médiathèque et d’une ville de 46 000 habitants.

Pour nous faire entendre, retrouvons-nous samedi 2 mars à partir de 11h30 sur le parvis de la Médiathèque

La Presse en parle :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s