NBI et quartiers prioritaires, la CGT veille au grain

Certains agents de la fonction publique territoriale qui exercent leurs missions dans les établissements situés en zone prioritaire ou dans la bande des 300 mètres de la zone, peuvent prétendre à une prime (NBI*) à condition d’être éligibles. Et même lorsqu’ils le sont, la Direction des Ressources Humaines de la Ville d’Aubagne traîne des pieds pour leur attribuer. Mais les élu(e)s CGT veillent au grain.

Depuis le 1er janvier 2015, le décret 2015-1386 du 30 octobre 2015 relatif à la Nouvelle Bonification Indiciaire (NBI) attribuée aux fonctionnaires de la fonction publique territoriale au titre de la mise en œuvre de la politique de la ville remplace la référence aux «zones urbaines sensibles» par celle des «quartiers prioritaires de la politique de la ville».

En 2018 les agents de l’école maternelle Nelson-Mandela ont pu obtenir la NBI de zone prioritaire avec l’aide de la CGT. Les employés de l’école primaire ne l’on pas obtenu pour des raisons d’interprétation du décret, quant aux gardiens du gymnase du Charrel le dossier a été porté au tribunal administratif qui doit rendre une décision dans le premier semestre.

En ce début d’année notre syndicat a démontré à la Direction des Ressources Humaines (est-ce un oubli de la DRH ou une façon de faire des économies sur le dos des agents ?) que les employés de la crèche et de la maternelle de la Garenne situées dans la bande des 300 mètres, pouvaient eux aussi bénéficier de cette NBI. La DRH l’avait-elle oublié ou était-ce encore un moyen de réaliser des économies sur le dos des agents ? Toujours est-il que quelques agents n’ont toujours pas obtenu cette prime. Mais les élus CGT ne lâcheront rien et continueront à suivre le dossier, un rendez-vous a été demandé à la direction. Cela permettra d’aborder un point important qui concerne la rétroactivité dont les bénéficiaires ont droit et pour laquelle il va falloir encore se battre. Cela devient une habitude face à une municipalité qui veut faire des économies coûte que coûte.

Lors de la soirée du personnel notre cher Maire a déclaré qu’il nous aimait et qu’il nous félicitait pour la façon dont nous accomplissions nos missions sur la commune. À partir de ce constat pourquoi refuser certains droits à des personnes auxquelles quelques euros de plus en bas de leur fiche de paie ne feraient pas de mal.

(*) Créée en 1991 et rénovée en 2006, la nouvelle bonification indiciaire est attribuée aux agents territoriaux stagiaires et titulaires selon des modalités précises. Les bénéficiaires de la NBI occupent des emplois comportant une responsabilité ou une technicité particulières, et/ou travaillent dans les «quartiers prioritaires de la politique de la ville».

Un commentaire

  • Des économies ? peut être mais certainement pas pour tout le monde. Certain utilise leur véhicule de service comme véhicule de fonction, d’autres ont des augmentation parfois jusqu’à 250 € du RI à discrétion ou évolue dans leur carrière à la vitesse grand V en passant devant tout le monde.
    Deux poids, deux mesures !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s