La Culture n’y est pas

Plus que primordiale, parfois utile et souvent agréable, elle est la grande absente des consultations ou des invitations à s’exprimer organisées par l’État. La Culture a-t-elle encore le droit de cité?

Ces derniers mois ont été perturbés à bien des égards dans tout le pays. De nombreux citoyens confrontés aux difficultés sociales se sont mobilisés massivement pour se faire entendre jusqu’au plus haut sommet de l’État. L’intransigeance, l’incompréhension et beaucoup de maladresses ont été la source partout de débordements qui expriment une défiance envers la classe politique, certains médias et les élites.

Pour autant, les réponses sont-elles dans les débats qui se multiplient aujourd’hui ? Grands ou petits, nous verrons bien ce qu’il en sortira. Cependant dans les consultations ou les invitations à s’exprimer organisées par l’État, nous constatons hélas que la Culture a été oubliée. Doit-on y voir un mauvais signe ? Beaucoup de petites structures sont impactées par les mesures qui ont été prises nationalement, notamment l’abandon des contrats aidés. Les collectivités territoriales baissent aussi leur soutien aux acteurs culturels, tout comme leur budget Culture se réduit. Comme si la Culture était devenue un outil d’ajustement budgétaire.

Quand sera enfin compris que la Culture est primordiale, qu’elle est plus encore nécessaire dans les périodes difficiles, de manques de repères ? Elle est pourtant expérience sociale et moteur d’émancipation, pour être plus responsables de ses choix et en définitive de sa vie. Dans le même temps l’aliénation consumériste toujours plus présente ne sert pas l’intérêt général mais surtout les intérêts particuliers de ceux qui de moins en moins nombreux imposent au plus grand nombre.

C’est pourquoi en ce qui concerne la Culture, quel que soit le secteur d’activité, la diversité ne peut être sauvée qu’en ayant constamment à l’esprit l’intérêt général. Participer de quelques manières que ce soit, en fonction de ses possibilités, à ce que cet esprit d’ouverture au monde, à la connaissance et aux savoirs perdure doit aussi faire avancer les prises de conscience pour lutter contre tous les obscurantismes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s