United For Jamaica : La belle aventure continue

L’équipe du projet « United For Jamaica » nous donne rendez-vous le 24 mai au Makeda à Marseille pour une soirée 100% reggae organisée pour soutenir la construction d’un centre communautaire dans le quartier de Rockfort à Kingston.

C’est un plateau live de qualité qui nous est proposé le 24 mai au Makeda, l’ancien Poste À Galène, à Marseille. L’affiche, si elle vaut le détour, n’est pas seulement destinée à remplir de bonnes vibes les fans de musique reggae ; outre le plaisir de réentendre la voix sublime Sista B accompagnée des musiciens du Dem Up ou de se laisser embarquer par les rythmes engatsés des Cassidains de Daïpivo, le public a l’opportunité de joindre l’utile à l’agréable en posant sa pierre au projet de construction d’un centre communautaire à Rockfort, dans le quartier déshérité de la capitale jamaïcaine.

L’histoire de ce projet débute en 1998 lorsque trois jeunes Aubagnais décident de se rendre en terre sainte du reggae et se retrouvent à Bull Bay hébergés chez Moses Nelson, une des figures emblématiques de la culture rasta et membre fondateur de la Mystic Revelation of Rastafari. Les Aubagnais tombent rapidement sous le charme de cette île au milieu des Caraïbes, de sa musique et de son peuple. Ils y découvrent aussi la réalité des ghettos à mille lieux des séjours vendus par les tours opérateurs. Cette réalité est faite de pauvreté, d’inégalités criantes qui témoignent tristement des difficultés rencontrées par la population de ce pays soumis au contrôle du FMI.

Le documentaire « United for Jamaica » réalisé par Charles Perez et produit par Blackstone Productions est un regard privilégié sur les coulisses de cette construction.

De retour en France, les trois amis décident de retrousser leurs manches pour rendre à leurs hôtes tout l’amour qu’ils ont reçu. L’association Kabba Roots voit le jour et elle se fixe pour objectif de développer et de valoriser la culture jamaïcaine au-delà de ses frontières en organisant des échanges culturels avec ce pays. Aubagne fraternise avec les habitants de l’île et, parmi eux, de nombreux artistes dont les « Kabba » organisent le séjour ici. Leur présence dans notre région est prétexte à des concerts et des échanges culturels, notamment en direction des scolaires. Pendant une quinzaine d’années, les Kabba, soutenus par de nombreux partenaires, se font un nom dans toute la région et au-delà de nos frontières jusqu’en Afrique du Sud en organisant des évènements inédits.

En 2015, ils décident de réaliser leur projet le plus fou : construire un centre culturel au cœur du ghetto de Rockfort à Kingston, un lieu destiné à la fois aux habitants du quartier mais aussi aux voyageurs qui souhaitent dans les pas des Kabba découvrir les hommes et les femmes qui incarnent la culture jamaïcaine. Ce projet sort aujourd’hui de terre à force de courage, de pugnacité et de sueur ; il appartient à celles et ceux qui continuent aujourd’hui à en soutenir les étapes. La prochaine aura lieu le 24 mai au Makeda (103 rue Ferrari, 13005 Marseille) avec Sista B et son groupe Dem Up, Axetone pour rendre hommage à Bob Marley et pour finir en beauté l’un des groupes pionniers de la région, Daïpivo.

Ouverture des portes à 20h30, paf 10 €. Tous les bénéfices générés par cet événement seront reversés à la Fondation United For Jamaica. Pour plus d’infos et suivre l’actualité, consultez la page facebook United For Jamaica Foundation

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s