Musique : Elvas meets Jo Corbeau

Stéphane « Elvas » Ribeiro, Jo Corbeau et Tony Tonda dont c’est le grand retour donnent samedi soir le « la » d’une saison estivale au pied du Garlaban.

Stéphane « Elvas » Ribeiro

Cela faisait un bail que cette tribu ne s’était plus rassemblée et la voilà presque au complet à l’occasion de la présentation du tout nouveau label aubagnais « Slata ». Ce samedi 1er juin à La Rate Penade à Lascours, Stéphane « Elvas » Ribeiro, Jo Corbeau et Tony Tonda dont c’est le grand retour donneront le « la » d’une saison estivale au pied du Garlaban. Est-il besoin de les présenter ? Elvas est le fondateur des groupes régionaux Sons Of Gaïa et Boa Fé et Chocolate Jesus. Auteur, compositeur et interprète, cet éternel vagabond de la musique a d’abord jeté l’ancre du côté de Kingston en Jamaïque avec les Sons Of Gaïa, l’un des groupes légendaires de la scène reggae régionale, avant que ses origines lisutaniennes ne le rattrapent. L’atmosphère du fado, de la chanson française et les rythmes caribéens ont inspiré ses albums. C’est en formule quartet que nous le retrouverons ce samedi à Roquevaire au chemin des Marseillais en compagnie de deux autres fils de Garlaban.

Jo Corbeau

À ses côtés un autre voyageur, le créateur du rub a dub phocéen, Jo Corbeau. Amis de longue date et friands tous deux de nouvelles expériences musicales, ils ont créé le label « Slata » et enregistré un album « Baba Jo Experience, Elvas meets Jo Corbeau » dont les textes ont été écrits en sanskrit par Jo Corbeau et la musique composée par les deux compères. L’album rend hommage aux divinités rencontrées sur les chemins de l’Inde et du Népal par Jo Corbeau. Cette première à La Rate Penade en appelle d’autres. Nous retrouverons donc ce duo stellaire le 15 juin à 18h à la Médiathèque Marcel-Pagnol pour présenter leur création et le 21 juin à l’occasion de la fête de la Musique à Aubagne.

Autre étoile de cette soirée, une comète, Tony Tonda, dont c’est le grand retour. Véritable ovni dans la production reggae régionale, cet artiste bien connu des Aubagnais a bousculé les codes de la musique jamaïcaine en mêlant reggae engagé et humour décalé, parfois au grand dam des puristes, avec le personnage de « Super Kémia », un héros déjanté que l’artiste, par ailleurs dessinateur de talent, a lui-même créé.

Samedi 1er juin à 21h à La Rate Penade au chemin des Marseillais à Lascours (Roquevaire) ou avant pour l’apéro. Prix libre.

Samedi 15 juin à 18h à la Médiathèque Marcel-Pagnol, Aubagne.

Vendredi 21 juin, fête de la Musique, Aubagne.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s