Cinétract : ne pas perdre sa vie à la gagner

Le saviez-vous ? En France, le travail tue chaque année 1200 personnes. Éloise Lebourg et Mourad Laffitte, journalistes et réalisateur/trice, ont recensé un nombre important d’ouvriers, premières victimes du libéralisme et du productivisme. Ils nous proposent un  »Cinétract » qui dénonce des conditions de travail qui peuvent tuer encore au 21ème siècle.

Éloise Lebourg et Mourad Laffitte sont journalistes et réalisateur/trice. Ils s’intéressent tous les deux au monde du travail depuis plusieurs années. Tous deux ont recensé un nombre important d’ouvriers, premières victimes du libéralisme et du productivisme. Dans un film documentaire dont la sortie est prévue en 2020, ils dénoncent des conditions de travail qui peuvent tuer encore au 21ème siècle. Ils ont suivi durant plus d’une décennie, des procès aux prud’hommes et au TGI, ont rencontré des associations, des inspecteurs du travail, des syndicalistes, et des ouvriers, des avocats, des membres des Comités d’Hygiène Sécurité et Conditions de Travail (CHSCT), et des spécialistes des maladies professionnelles. Forts de leurs recherches, ils ont enquêté sur cette forme d’exploitation.

Un scandale sanitaire sous couvert de lobbying, et de complicités politiques.

En prenant l’exemple de la célèbre entreprise Michelin, et de son histoire de plus de 130 ans, ils ont pu étudier tous les dysfonctionnements du monde du travail  et leurs évolutions à travers la société française. Les entreprises ont pu développer de nouvelles stratégies de management, s’appuyant sur une succession de lois touchant les droits des travailleurs et amenant une souffrance au travail sans précédent. L’isolement, l’individualisme et la compétitivité ont entraîné des maladies psychologiques nouvelles, telles que le burn out. Mais la souffrance au travail ne s’arrête pas là. Plus de 2000 accidents par an sont liés aux conditions de travail et  induisent un nombre de morts considérable. Produits chimiques, amiante, pollution industrielles sont d’autres causes de maladies qui devraient être reconnues comme professionnelles.

Comment en est-on arrivé là ? Pourquoi aujourd’hui, de nombreux citoyens prennent le risque de mourir en allant travailler ? Comment les entreprises d’aujourd’hui parviennent à assumer un nombre si importants de malades, blessés ou morts ? Quelles stratégies ont été utilisées pour tenter de faire taire les résistants du bien-être au travail ? Le documentaire « Ne pas perdre sa vie à la gagner » revient sur 130 ans d’histoire du travail avec de nombreux témoignages d’aujourd’hui et documents d’hier.

Pour rendre visible ce documentaire, les deux réalisateurs ont besoin de nous car les victimes ne  peuvent pas dénoncer ce système toutes seules. Il n’est pas acceptable en 2019, qu’une telle domination « casse » à ce point des êtres humains, et que nous fermions les yeux. Un financement en ligne est ouvert pour réaliser ce projet et ainsi dénoncer ce scandale sanitaire sous couvert de lobbying et de complicités politiques.

Pour en savoir plus c’est par ici

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s