Ville d’Aubagne : 38 agents promus au cadre d’agent de maîtrise

Il a fallu 6 mois, 6 mois depuis le premier report de la Commission Administrative Paritaire (CAP) du 28 juin 2019 et la mobilisation des agents, 6 mois d’âpres négociations, pour que les représentants CGT du personnel municipal obtiennent enfin que le nombre d’agents promouvables au grade d’agent de maîtrise, promotion sans quota, soit revu fortement à la hausse.

Après un premier report de cette CAP en juin puis un deuxième report en octobre l’année dernière, l’administration municipale s’est enfin rangée à l’avis de notre organisation syndicale. Après que les délégués du personnel aient relevé des anomalies dans le traitement des dossiers de promotion des agents ainsi que le non-respect des avis de la chaîne hiérarchique, le nombre d’agents promouvables au grade d’agent de maîtrise est passé dans un premier temps de 27 à 29 lors de la CAP du 16 octobre. Insuffisant pour les syndicats CGT de la Ville d’Aubagne qui ont alors réclamé la révision d’un grand nombre de dossiers. Bousculée dans ses retranchements, l’administration municipale a fini par concéder aux délégués CGT le nombre de 38 agents qui seront effectivement promus au 1er février. La mobilisation et la pugnacité des représentants du personnel a donc fini par payer.

S’il y avait une leçon à retenir de tout cela c’est bien celle-là : face à une administration sourde aux revendications des salariés et souvent méprisante, seule le rapport de force peut faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre. À nous donc de choisir de quel côté. À noter que les délégués CFTC du personnel ont tout au long de ces 6 mois suivi aveuglément l’avis du maire d’Aubagne et président de la CAP Gérard Gazay sans se soucier le moins du monde du sort des salariés. Mais cela vous le savez déjà.

La prochaine CAP prévue en juin 2020 devrait donner lieu à de nouvelles nominations selon le président de la CAP. D’ici là de l’eau va couler sous les ponts… et les élections municipales en mars prochain vont peut-être redistribuer les cartes. Quelque soit la nouvelle majorité sortie des urnes, il faudra compter sur notre organisation syndicale pour veiller à ce que les droits des salariés soient respectés et pour que les Aubagnais bénéficient enfin d’un service public de qualité.

Un commentaire

  • Cette petite victoire est d’autant appréciable qu’elle s’est faite sans la mobilisation du personnel. Nous pouvons nous demander ce que nous aurions obtenu s’il y avait eu mobilisation du personnel ???
    Bravo aux élus CAP !
    Posons nous maintenant la question de ce que deviendrait la réforme des retraites imposée par Macron et son beau parti « EN MARCHE » s’il y avait la mobilisation de tous.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s