Accéder au contenu principal

Aubagne : la jeunesse écartée des projets

Y a t-il une volonté de fermer le Point Information Jeunes ? C’est la question qui a été posée au maire d’Aubagne par les représentants CGT du personnel municipal. Dans un courrier adressé à Gérard Gazay, ils s’inquiètent du sort réservé à ce service municipal dont le déménagement acté en décembre contre l’avis des élus du personnel soulève de nombreuses interrogations.

Aubagne, le 17 février 2020

 

Monsieur le Maire,

 

Vous avez acté, lors du Comité Technique du 6 décembre dernier, et contre l’avis des représentants du personnel CGT et FSU, le déménagement du Point Information Jeunes. Ce projet prévoit la création d’un grand Pôle Séniors au partenariat élargi, en lieu et place de l’actuel Point Information Jeunes (PIJ).

Malgré nos alertes et nos multiples demandes d’information, nous sommes toujours dans le flou total. Le déménagement du PIJ a été retiré de l’ordre du jour du CHSCT (n.d.l.r. « Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail ») alors que c’est une obligation réglementaire.

Nous ne sommes pas opposés à la création d’un grand Pôle Sénior, ni à une délocalisation du PIJ, mais nous déplorons que cela se fasse au détriment de la jeunesse aubagnaise, et sans concertation avec le personnel concerné. Nous réitérons les remarques faites lors du Comité technique et qui n’ont pas été entendues :

Sur le local choisi : En passant d’une surface avec une superficie totale de 155 m² dont 115 m² d’accueil, à un local disposant d’une superficie totale de 81,35m² dont 17,20 m² d’accueil, la qualité des missions exercées aujourd’hui sera à minima compromise. Nous pensons même qu’il est possible de voir certaines missions supprimées. Nous vous rappelons, que, les missions (accueil, Espace Public Numérique, documentation exhaustive, organisation de forums…), sont un pré-requis à la labellisation du PIJ. Prendrait- on le risque de perdre cette labellisation?

Sur l’emplacement choisi : en passant de locaux proches du plus important lycée d’Aubagne, du pôle d’échanges et de transports, le local pressenti s’éloigne de l’axe de circulation naturel des jeunes.

De plus il est situé dans le boulevard Jean Jaurès, à 20 mètres d’une brasserie détenant la licence III. Or, l’article L.3335-1 du Code de la Santé Publique oblige le Préfet à instaurer un périmètre de protection interdisant tout débit de boissons autour de certains bâtiments et notamment des établissements accueillant des jeunes. L’arrêté préfectoral 152/2008/DAG/BA/PR/DDB impose un périmètre de 50 mètres autour de ces établissements. Nous nous étonnons d’ailleurs que vous ayez pris cette décision sans tenir compte d’une obligation légale réglementaire.

Nous souhaitons que les conditions soient requises pour que le PIJ puisse poursuivre sa mission auprès des jeunes Aubagnais dans de bonnes conditions. Alors qu’un constat réalisé par le Centre de Gestion met en exergue la déplorable Qualité de Vie au Travail dans notre collectivité, vous persistez à n’entendre ni consulter personne.

Nous proposons que la relocalisation du PIJ soit revue, avec d’autres pistes possibles, pourquoi pas l’ancien bâtiment EDF, ou l’ancien « Pôle Emploi » à côté de la salle du Bras d’Or, qui restent dans le périmètre des locaux existants ?

Dans l’état actuel des choses, nous posons la question clairement : « Y-a-t-il une volonté de maintenir ou de fermer le PIJ ? ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :