Archives de Catégorie: CHSCT

Covid-19 : Le CHSCT reste vigilant

Des agents municipaux appelés à travailler pendant la période de confinement sans tenue de travail réservée, d’autres ne disposant pas du précieux document les autorisant à se déplacer pour travailler… le Comité Hygiène, Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) de la Ville d’Aubagne a adressé le 20 mars un courriel à la direction des ressources humaines afin tout soit mis en œuvre pour protéger les agents.

Lire la suite

Crise sanitaire : Les territoriaux assurent la continuité du service public

Malgré le confinement, les agents territoriaux sont en première ligne pour continuer à assurer les missions indispensables de service public. Le 17 mars, une réunion extraordinaire du Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) a été consacrée à la prévention des risques de contamination des personnels qui assurent la continuité des services indispensables aux Aubagnais(e)s.

Lire la suite

Aubagne : la jeunesse écartée des projets

Y a t-il une volonté de fermer le Point Information Jeunes ? C’est la question qui a été posée au maire d’Aubagne par les représentants CGT du personnel municipal. Dans un courrier adressé à Gérard Gazay, ils s’inquiètent du sort réservé à ce service municipal dont le déménagement acté en décembre contre l’avis des représentants du personnel soulève de nombreuses interrogations.

Lire la suite

Ras-le-bol : les syndicats Cgt et Fsu du personnel de la Ville d’Aubagne appellent à la mobilisation des salarié.e.s le 20 septembre

Face à une administration municipale intransigeante et sourde aux revendications des salarié.e.s, les élu.e.s majoritaires du personnel de la Ville et du CCAS d’Aubagne appellent à la mobilisation des agents le 20 septembre. Un préavis de grève a été déposé pour un débrayage de 2 heures au moment même où se déroulera la Commission Administrative Paritaire dont la préparation a été émaillée de nombreux incidents.

Lire la suite

Fonction publique : Le projet de loi dynamite les droits des fonctionnaires 

Pour mettre en œuvre son projet de casse du statut et de démantèlement du service public qui prévoit d’ici 2022, entre autres, la suppression de 120.000 postes de fonctionnaires (*) dont 70.000 postes de fonctionnaires territoriaux, le gouvernement a besoin d’affaiblir les instances paritaires et les prérogatives des représentants du personnel.

Lire la suite
« Entrées précédentes