Accéder au contenu principal

Categoryjustice sociale

La commune, premier maillon de la démocratie

L’Union locale des syndicats CGT du pays d’Aubagne appelle les électeurs et électrices à choisir dimanche les listes de progrès social pour le droit de vivre dignement. C’est ici, dans les communes concernées par ce scrutin, que les citoyens peuvent faire entendre leurs voix et envoyer ce message clair : le monde d’avant, on n’en veut plus!

Lettre ouverte au ministre de l’Intérieur qui voulait faire passer le courant entre la police et les citoyens

Dans une lettre ouverte au Ministre de l’Intérieur, le syndicat CGT de la Police Nationale dénonce l’instrumentalisation qui est faite des forces de l’ordre au cours de la répression des mouvements sociaux. Vous avez fait le choix de montrer l’image d’une police agressive pour vous assurer qu’elle ne s’associe pas aux revendications souvent justes des protestataires, écrit-il.

La République des Scélérats

La pandémie, si elle a été suivie d’un cortège mortel, a révélé, dissimulés sous le voile opaque de la république des scélérats qui nous gouvernent, les symptômes d’une maladie autrement plus toxique que le Covid-19 : celle d’un système d’exploitation des ressources naturelles et humaines avide et dangereux, un système dont personne n’est encore parvenu à contourner toutes les protections.

Monsieur le Premier Ministre

Pour la CGT, la vie après le travail ne doit pas être une vie au rabais. Les travailleurs doivent pouvoir partir à la retraite en bonne santé, et avec une pension qui permet de vivre dignement. Dans un courrier adressé à Édouard Philippe en réponse à sa lettre du 11 janvier, le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez rappelle que la CGT a soumis des propositions crédibles et justes pour financer les retraites quand le gouvernement s’entête à vouloir faire passer en force un projet que les Français rejettent et dont ils mesurent chaque jour davantage la complexité.

S’organiser pour durer

Vendredi midi, les organisations syndicales CGT, FSU, SUD des entreprises publiques comme privées tenaient leur assemblée générale à la Bourse du Travail d’Aubagne. Objectif : se coordonner, s’organiser pour que le mouvement contre la réforme des retraites s’inscrive dans la durée, jusqu’au retrait définitif des projets du gouvernement.

Contre la réforme des retraites, le combat continue

Une réunion de l’intersyndicale CGT, FO, la FSU, Solidaires, l’UNL, MNL, l’UNEF et, pour la première, fois la CFE-CGC, avait lieu ce vendredi 6 décembre. À l’exception de la CFE-CGC qui doit consulter ses instances dirigeantes, l’intersyndicale a décidé d’une nouvelle journée d’action, de mobilisation et de grève le 10 décembre prochain.

Sans nous ils ne sont rien

Cet appel lancé par des syndicalistes et des gilets jaunes à nous mobiliser le 5 décembre traduit l’exaspération et la colère de tout un peuple méprisé par la caste d’en haut. Il vient en écho aux nombreux appels émanant des organisations syndicales, tous les secteurs de l’économie, des services publics comme du secteur privé, qui appellent à faire entendre une seule voix, celle du peuple souverain, pour rétablir la république sociale contre la république des coquins. Le 5 décembre, ensemble, refaisons peuple pour renverser la table !

Madame et Messieurs les Ministres

Face à un gouvernement qui refuse violemment toute forme de contestation à sa politique, La fédération CGT des Services Publics a déposé le 23 octobre un préavis de grève à compter du 5 décembre. Elle répond ainsi aux très nombreux appels à une mobilisation générale interprofessionnelle contre le projet de réforme des retraites et la politique antisociale et autoritaire du gouvernement Macron.

Retraites : la grande escroquerie libérale

La « grande marche » contre le modèle social français se poursuit. Après avoir « simplifié » le code du travail et l’assurance-chômage, Macron veut « simplifier » les retraites. En Macronie, simplifier c’est écraser. Derrière la fausse promesse de « plus d’égalité » portée par le système à points présenté par le haut commissaire Delevoye se cache l’objectif inavoué : faire travailler les Français plus longtemps et diminuer les pensions. 

Il était une fois les congés payés

Aujourd’hui, personne n’imaginerait que les congés payés puissent ne pas exister… et pourtant… Il a fallu les grèves de mai-juin 1936 pour que le patronat et le gouvernement accordent, entre autres, les deux semaines de congés payés, de peur de perdre bien plus…

Macron ne lâche rien, nous non plus

Loin, très loin de convaincre, l’intervention télévisée d’Emmanuel Macron le 25 avril a confirmé la nécessité de poursuivre et d’amplifier les luttes pour une véritable justice sociale. Dans un communiqué la fédération CGT des services publics appelle à une mobilisation massive pour exiger le retrait de la loi Dussopt qui porte atteinte aux garanties démocratiques qui fondent la Fonction publique.

Répression et régression sociales, c’est comme le climat, il est temps d’agir!

Quand la population dénonce la misère qui s’installe, l’exploitation et le mépris dont elle est victime, le gouvernement répond par la force, la répression et la violence. La CGT appelle les salarié-e-s, les agent-e-s, les jeunes comme les retraité-e-s, les privé-e-s d’emploi à se mobiliser ensemble le 5 février, notamment par la grève, pour construire un rapport de force et imposer un modèle de société basé sur la solidarité nationale.