Accéder au contenu principal

Catégorie L’Actu

Ville d’Aubagne : Ambiance à la CAP ! Quand le dialogue social devient un dialogue de sourds

Suite à l’appel des syndicats FSU et CGT du personnel de la Ville d’Aubagne à un débrayage ce vendredi 28 juin de 8h30 à 10h30 pour dénoncer les conditions dans lesquelles s’est déroulée la préparation de la Commission Administrative Paritaire, une centaine d’agents et représentants syndicaux se sont retrouvés devant la salle Ambroise Croizat, lieu de tenue de la Commission Administrative Paritaire (CAP), pour exprimer leurs inquiétudes et mécontentements face au président de la CAP, le Directeur Général des Services et les membres présents.

Ville d’Aubagne : Un appel au débrayage des syndicats FSU et CGT

Face au non-respect du droit syndical et de la démocratie, les syndicats FSU et CGT du personnel de la Ville d’Aubagne appellent l’ensemble des agents à un débrayage ce vendredi 28 juin de 8h30 à 10h30 pour dénoncer les conditions dans lesquelles s’est déroulée la préparation de la Commission Administrative Paritaire (CAP). Les représentants du personnel réclament le report de la CAP afin de bénéficier des conditions normales d’examen des dossiers des agents dans un but d’équité. Rendez-vous devant l’espace Ambroize-Croizat où doit avoir lieu la CAP.

Ville d’Aubagne : une DRH sans foi ni loi

Les élus CGT du personnel de la Ville d’Aubagne demandent le report de la Commission Administrative Paritaire qui doit avoir lieu le 28 juin. En cause : une administration municipale qui réinterprète le droit à sa convenance et organise la rétention d’informations en direction de certains élus du personnel.

Ville d’Aubagne : le temps du mépris

Le respect des partenaires sociaux n’est décidément pas le point fort de l’administration municipale. En mettant en œuvre sans concertation avec les élus du personnel son projet baptisé pompeusement « l’entretien professionnel au cœur des ressources humaines », la Direction des Ressources Humaines a fait une nouvelle fois la démonstration qu’elle s’est coupée du cœur de son métier qui réclame, entre autres qualités, une réelle capacité d’écoute.

COS toujours

Les agents de la Ville d’Aubagne sont vraiment pris pour les dindons de la farce. De 2016 à 2018 , ils ont été dépossédés de 150.000 €, une somme qui aurait du être consacrée à l’action sociale et utilisée dans sa totalité. La Cgt réclame que les élus du personnel soient associés aux orientations budgétaires concernant l’aide sociale destinée aux agents.

Pas de bébé à la consigne

La nouvelle réforme de la petite enfance avance à grands pas et les mesures qui se profilent inquiètent les professionnelles du secteur. En effet, il n’est question dans ce projet que de rentabilité au détriment de la qualité de l’accueil des jeunes enfants. Parents et professionnelles appellent à une mobilisation le 23 Mai pour renverser la vapeur et exiger une politique ambitieuse de la petite enfance.

Macron ne lâche rien, nous non plus

Loin, très loin de convaincre, l’intervention télévisée d’Emmanuel Macron le 25 avril a confirmé la nécessité de poursuivre et d’amplifier les luttes pour une véritable justice sociale. Dans un communiqué la fédération CGT des services publics appelle à une mobilisation massive pour exiger le retrait de la loi Dussopt qui porte atteinte aux garanties démocratiques qui fondent la Fonction publique.

Fonction publique : un projet de loi désastreux

Sourd aux revendications des Français qui réclament plus de justice sociale, le gouvernement Macron poursuit sa course à tombeau ouvert vers une société ultra-libérale livrée clefs en main à une poignée de privilégiés. Nouvelle cible de ces prédateurs sociaux : la fonction publique et, à travers elle, les services publics, pourtant fondamentaux pour la redistribution des richesses et la cohésion sociale.

Budget 2019 : la grande farce !

Rendez-vous tristement récurrent de ces dernières années, les syndicats CGT (employés et ICTAM ) et FSU appellent à un rassemblement public devant la Médiathèque d’Aubagne, le 2 mars à partir de 11h30, pour dénoncer l’indigence et les manipulations financières du budget 2019.

Régime indemnitaire : À grade égal, prime égale

À Aubagne, tous les agents municipaux ne sont pas logés à la même enseigne. Certains ont pu bénéficier d’une augmentation de leur régime indemnitaire en toute discrétion et en opposition au principe établi « à grade égal, prime égale » pour tous les agents. Dans un courrier envoyé le 6 février au maire Gérard Gazay, les élus Cgt du personnel réclament l’égalité de traitement pour tous les salariés et une augmentation générale de cette prime pour compenser la perte du pouvoir d’achat.

Ville d’Aubagne : les représentants CGT du personnel veulent faire entendre la voix des salarié(e)s

À l’initiative de notre organisation, une rencontre a eu lieu le 23 janvier entre les élu(e)s CGT du personnel de la Ville d’Aubagne et le Directeur général des services, Joël Raffin. L’objet de cette rencontre était de porter à la connaissance de la Direction municipale, les revendications de nos syndicats, employés et cadres, et, dans une volonté d’apaisement, de construire enfin les bases d’un dialogue social.

Aubagne : Jean Tardito s’en est allé

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris la disparition de Jean Tardito à l’âge de 86 ans. Militant communiste, il fut élu aubagnais dès 1965 aux côtés d’Edmond Garcin, maire d’Aubagne de 1987 à 2001, député de la 9ème circonscription de 1988 à 1998, conseiller général du canton d’Aubagne de 1976 à 1988. Jean Tardito fut un des bâtisseurs d’Aubagne. Toutes nos condoléances à sa famille et à ses proches.