Accéder au contenu principal

Catégorie L’Actu

Répression et régression sociales, c’est comme le climat, il est temps d’agir!

Quand la population dénonce la misère qui s’installe, l’exploitation et le mépris dont elle est victime, le gouvernement répond par la force, la répression et la violence. La CGT appelle les salarié-e-s, les agent-e-s, les jeunes comme les retraité-e-s, les privé-e-s d’emploi à se mobiliser ensemble le 5 février, notamment par la grève, pour construire un rapport de force et imposer un modèle de société basé sur la solidarité nationale.

Solidarité Noailles : Tous enfants de Marseille

C’est un évènement exceptionnel qui va avoir lieu le 9 février au Dock des Suds à Marseille. Exceptionnel par l’ampleur de la mobilisation des « Enfants de Marseille » pour soutenir les sinistrés de la rue d’Aubagne. Exceptionnel par le nombre d’artistes, de militants et de bénévoles qui s’y sont donnés rendez-vous et qui ont retroussé les manches pour répondre à une situation d’urgence sociale.

United Colères : L’heure est à la convergence

Dans un communiqué unitaire les syndicats CGT13, FSU13, Solidaires13 et l’UNEF Aix-Marseille dénoncent la dérive autoritaire du gouvernement et les provocations qui répondent aux revendications légitimes des Français. Ils appellent à la convergence de toutes les luttes et donnent rendez-vous le 26 janvier à 14h sur le Vieux-Port à Marseille.

Front social : les services publics montent au créneau

Dans un courrier adressé aux Ministres, la fédération CGT des Services Publics condamne la répression féroce qui s’est abattue ces dernières semaines sur cette France en colère à laquelle le gouvernement tourne le dos. Alors que montent les exigences de justice sociale et de renforcement des services publics de proximité, ainsi que la volonté de pouvoir tout simplement vivre sans la peur du lendemain, les réponses du gouvernement ne sont pas à la hauteur des enjeux. Un préavis de grève dans la Fonction publique a été déposé du 7 au 31 janvier 2019.

Des visages, des élu(e)s

Ils et elles ont été élu(e)s grâce à la forte mobilisation du personnel municipal d’Aubagne qui a renouvelé sa confiance à la CGT tout en manifestant son rejet des manigances et autres petits arrangements pour imposer un syndicat « Maison ». Voici les élu(e)s du personnel qui, aux côtés des agents, avec leur soutien et toute la force de l’engagement collectif, vont « mouiller le maillot » tout au long du mandat qui débute.

Contre la Macronie, l’appel à la mobilisation

Les syndicats CGT du personnel de la Ville d’Aubagne appellent tous leurs adhérents et leurs sympathisants à entrer dans l’action pour soutenir le mouvement social face à la Macronie. Des actions sont d’ores et déjà programmées, notamment à Marseille, pour établir le rapport de force nécessaire et obtenir avec les Français mobilisés depuis plusieurs semaines la reddition d’un gouvernement qui ne représente plus que l’infime minorité des plus riches.

Élections professionnelles : La CGT plébiscitée par les agents territoriaux d’Aubagne

Il n’y a pas eu de miracle pour les listes de la Confédération Française des Travailleurs Chrétiens (CFTC) qui espérait ravir le leadership à la CGT avec la bénédiction de la Direction municipale. Les agents municipaux ont su déjouer avec discernement les grossières tentatives de cette organisation nébuleuse pour affaiblir la représentation syndicale.

Nous sommes tous des gilets jaunes!

Les syndicats CGT du personnel de la Ville d’Aubagne manifestent leur soutien aux « gilets jaunes » et appellent l’ensemble des syndiqués, des sympathisants et des citoyens à renforcer ce mouvement né de l’exaspération et de la colère légitime des Français.

Comité Technique Express

Ce comité technique express a duré exactement vingt minutes pour un ordre du jour de sept points, soit environ trois minutes par point (sic), sans compter la procédure d’appel et également une suspension de séance demandée par les élus CGT, interloqués par tant de mépris.

Élections professionnelles : En toute transparence…

Le 26 octobre, à la demande de notre syndicat, un clerc d’huissier s’est présenté à la DRH afin que les listes des candidats aux élections professionnelles du 6 décembre lui soient communiquées pour être photographiées. Le clerc d’huissier s’est heurté au refus de la directrice des ressources humaines. Nous publions le procès-verbal dressé par l’office d’Huissier de Justice.