Accéder au contenu principal

Catégorie on en parle

Lettre ouverte au ministre de l’Intérieur qui voulait faire passer le courant entre la police et les citoyens

Dans une lettre ouverte au Ministre de l’Intérieur, le syndicat CGT de la Police Nationale dénonce l’instrumentalisation qui est faite des forces de l’ordre au cours de la répression des mouvements sociaux. Vous avez fait le choix de montrer l’image d’une police agressive pour vous assurer qu’elle ne s’associe pas aux revendications souvent justes des protestataires, écrit-il.

1336, l’instant thé

Face aux leaders du marché, la petite marque provençale de thés et infusions 1336 a fait le pari de développer des produits 100% naturels, sans aucun arôme artificiel, et de favoriser les circuits courts. Hélas la marque est encore trop peu distribuée dans les Hypers et Supers. Mais chacun de nous peut faire en sorte que cela change.

Coronavirus Solidarité Aubagne : Le masque et la plume

À l’origine de nombreuses initiatives pour aider les Aubagnais à traverser la crise sanitaire et sociale, le groupe « Coronavirus Solidarité Aubagne » mobilise parmi ses bénévoles des « écrivains publics » pour les accompagner cette fois dans leurs démarches administratives importantes pour le maintien ou l’ouverture de leurs droits sociaux.

La République des Scélérats

La pandémie, si elle a été suivie d’un cortège mortel, a révélé, dissimulés sous le voile opaque de la république des scélérats qui nous gouvernent, les symptômes d’une maladie autrement plus toxique que le Covid-19 : celle d’un système d’exploitation des ressources naturelles et humaines avide et dangereux, un système dont personne n’est encore parvenu à contourner toutes les protections.

Covid-19 : Le CHSCT reste vigilant

Des agents municipaux appelés à travailler pendant la période de confinement sans tenue de travail réservée, d’autres ne disposant pas du précieux document les autorisant à se déplacer pour travailler… le Comité Hygiène, Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) de la Ville d’Aubagne a adressé le 20 mars un courriel à la direction des ressources humaines afin tout soit mis en œuvre pour protéger les agents.

Crise sanitaire : Les territoriaux assurent la continuité du service public

Malgré le confinement, les agents territoriaux sont en première ligne pour continuer à assurer les missions indispensables de service public. Le 17 mars, une réunion extraordinaire du Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) a été consacrée à la prévention des risques de contamination des personnels qui assurent la continuité des services indispensables aux Aubagnais(e)s.

Outrances, vous avez dit outrances…

Chacun a pu le constater l’actuel maire d’Aubagne Gérard Gazay n’est pas ce que l’on appelle un modèle de modération malgré ses appels réguliers à la « bienveillance ». Cela ne l’empêche pas de fustiger ce qu’il appelle les « outrances » de notre organisation syndicale. Nous avons voulu lui rappeler qu’en matière d »outrances » il n’était pas le dernier.

Aubagne : la jeunesse écartée des projets

Y a t-il une volonté de fermer le Point Information Jeunes ? C’est la question qui a été posée au maire d’Aubagne par les représentants CGT du personnel municipal. Dans un courrier adressé à Gérard Gazay, ils s’inquiètent du sort réservé à ce service municipal dont le déménagement acté en décembre contre l’avis des représentants du personnel soulève de nombreuses interrogations.

Ville d’Aubagne : à propos du « devoir d’exemplarité »

À chaque fois que l’occasion lui est donnée – ce fut le cas lors des vœux au personnel municipal – le Directeur général des services de la Ville d’Aubagne ne manque pas de rappeler aux agents municipaux leur devoir d’exemplarité. Le 15 janvier, en préambule à la réunion de la Commission Administrative présidée par Gérard Gazay, les représentants CGT du personnel ont rappelé que l’exemplarité était aussi du devoir des élus municipaux. Nous publions cette déclaration dans son intégralité.

Solidarité financière avec les grévistes

Contre le pouvoir de l’argent, la solidarité financière avec les grévistes s’organise partout en France pour l’opposition populaire au projet de loi de réforme des retraites. Samedi matin, les municipaux d’Aubagne à leur tour sollicitaient le soutien des Aubagnais pour récolter les dons reversés à la caisse de solidarité départementale.

La solidarité financière avec les salariés en grève s’organise

Ils ont du temps et de l’argent, nous avons notre solidarité pour bouclier. Pour soutenir les salarié.e.s en lutte contre les coups tordus des hommes de main du Medef qui siègent au gouvernement, la CGT Info’Com et d’autres syndicats ont créé une Caisse de grève qui permet à davantage de travailleurs de cesser le travail plus longtemps. C’est un levier de l’action gréviste autant qu’un outil de solidarité et de mobilisation massive.

Les luttes sociales ont besoin d’une construction à gauche

Dans un appel oublié le 14 juin dans le journal L’Humanité, plusieurs militants syndicaux dont le secrétaire général de la Fédération CGT des Services publics Baptiste Talbot appellent à construire un projet mobilisateur et offensif pour apporter des réponses cohérentes et crédibles aux aspirations et inquiétudes qu’exprime un grand nombre de nos concitoyen.n.es. Dans un contexte particulièrement difficile, il est urgent, selon les signataires de cet appel, d’offrir la possibilité d’une traduction politique des aspirations exprimées par les luttes des salarié.e.s avec leurs organisations syndicales.