Accéder au contenu principal

Catégorie on en parle

Loi Blanquer : À l’école du libéralisme

Sourd aux protestations des enseignants et des parents d’élèves, le gouvernement entend mener à terme sa réforme de l’Éducation nationale. Derrière la promesse fallacieuse d’une « école de la confiance », c’est tout un système qui est mis en place pour calquer l’école sur le modèle libéral au détriment des classes populaires et des territoires les moins riches.

Municipaux : la CFTC portée disparue

Quatre mois après leur naufrage aux élections professionnelles, les listes CFTC n’ont toujours pas donné de leurs nouvelles. Pourtant il va bien falloir que ces « représentant.e.s du personnel » retroussent leurs manches pour ne pas sombrer dans le ridicule.

Gaz lacrymogène, des larmes en or

Les protestataires du monde entier font une expérience commune : l’inhalation de gaz lacrymogène. En un siècle, cette arme présentée comme inoffensive s’est imposée comme l’outil universel du maintien de l’ordre. Quels dommages cause-t-il à ses victimes ? Quels problèmes pose-t-il en matière de santé publique ? Nul ne le sait, car personne ne s’en soucie.

Les pauvres ? Qu’ils se démerdent !

Alors que l’urgence sociale, écologique exige un changement total de politique, les mêmes recettes ultra-libérales continuent d’être imposées à la population qui n’en peut plus des inégalités et qui réclame jour après jour plus de justice sociale, salariale, plus de partage et de solidarité.

L’imposture du Rassemblement National

En politique, il y a souvent un fossé entre les paroles et les actes et c’est à sa profondeur que l’on mesure la perfidie de celles et ceux qui briguent nos suffrages. À regarder de près la liste des candidats du Rassemblement National (ex.Front National) aux élections européennes de mai prochain et les votes de leur délégation à Bruxelles, on mesure l’étendue de l’escroquerie qui consiste à faire passer ce parti d’extrême-droite pour le défenseur des droits des travailleurs.

La Culture n’y est pas

Plus que primordiale, parfois utile et souvent agréable, elle est la grande absente des consultations ou des invitations à s’exprimer organisées par l’État. La Culture a-t-elle encore le droit de cité?

Marseille unie contre le fascisme et le racisme

Face à la prolifération des groupuscules néofascistes dont l’un d’eux a ouvert un local dans la cité phocéenne, le collectif unitaire antifasciste de Marseille qui regroupe de nombreuses organisations parmi lesquelles le syndicat CGT appelle à une mobilisation citoyenne les 22 et 23 mars

Castaner déclenche une procédure pénale contre l’affiche d’Info’Com-CGT

Le ministre de l’Intérieur Castaner, vient de déclencher une procédure pénale contre le syndicat Info’Com-CGT, en nom de son secrétaire général qui doit se présenter à la police judiciaire le 18 mars prochain. En cause une affiche du syndicat en réaction aux violences policières exercées sur des mineurs. Une pétition est en ligne contre la criminalisation de l’action syndicale et pour la liberté d’expression.

Avec la réforme, « les justiciables aisés auront une justice à leur service, les classes populaires en seront exclues »

La « justice du 21ème siècle » commence à ressembler à un cauchemar pour l’égalité des droits et la démocratie. Le Syndicat des avocats de France, comme de nombreux acteurs du monde judiciaire, est vent debout contre le projet de réforme de la justice portée par la Garde des Sceaux Nicole Belloubet et discutée à l’Assemblée nationale.

Hommages sous conditions

On aurait pu croire qu’avait été encouragée, au-delà de toute conviction politique, comme cela se fait souvent dans ces circonstances, la présence du personnel communal à l’hommage public rendu à l’ancien Député-maire d’Aubagne Jean Tardito très apprécié de ses concitoyens et en son temps du personnel municipal. C’était sans compter sur le mépris et l’indécence de certains responsables administratifs trop zélés.