Accéder au contenu principal

Catégorie on en parle

Avec la réforme, « les justiciables aisés auront une justice à leur service, les classes populaires en seront exclues »

La « justice du 21ème siècle » commence à ressembler à un cauchemar pour l’égalité des droits et la démocratie. Le Syndicat des avocats de France, comme de nombreux acteurs du monde judiciaire, est vent debout contre le projet de réforme de la justice portée par la Garde des Sceaux Nicole Belloubet et discutée à l’Assemblée nationale.

Hommages sous conditions

On aurait pu croire qu’avait été encouragée, au-delà de toute conviction politique, comme cela se fait souvent dans ces circonstances, la présence du personnel communal à l’hommage public rendu à l’ancien Député-maire d’Aubagne Jean Tardito très apprécié de ses concitoyens et en son temps du personnel municipal. C’était sans compter sur le mépris et l’indécence de certains responsables administratifs trop zélés.

L’Humanité, un grand journal en danger

Le journal communiste a été contraint de se déclarer en cessation de paiements auprès du tribunal de commerce de Bobigny. Dans l’incapacité de payer ses 175 salariés parce qu’il n’est soutenu ni par le patronat ni par les magnats de la publicité, le quotidien a demandé au régime de garantie des créances des salariés d’assurer le paiement des équipes, ouvrant une période critique qui pourrait conduire à la fermeture du journal emblématique créé par Jean Jaurès en 1904.

CGT : la lettre à Édouard Philippe

Dans un courrier adressé au Premier Ministre Édouard Philippe, le Secrétaire général de la CGT Philippe Martinez explique le raisons pour lesquelles notre organisation syndicale a refusé de participer à la réunion du 11 janvier à Matignon avec comme ordre du jour le « grand débat national ». La CGT refuse de participer à toute réunion qui consisterait à servir d’alibi à un pseudo dialogue social.

Le gouvernement s’attaque aux SCOP

Les députés de la majorité viennent de voter un amendement au projet de loi de finances 2019 touchant au cœur du fonctionnement des sociétés coopératives et participatives. La Confédération générale des SCOP sonne l’alerte.

Grande braderie à Cuges

Le Maire de Cuges-les-Pins Bernard Destrost a une recette tout à fait personnelle pour gérer sa commune, une recette qui a attiré l’attention des caméras de France 3 dans son émission « Pièces à conviction » diffusée le 14 novembre. Dans un communiqué le syndicat CGT du personnel municipal alerte sur les dépenses dispendieuses de la commune au détriment des services à la population. Nous en publions le contenu.

Gilets jaunes : jusqu’ici tout va bien

Il y a trois sortes de violence. La première, mère de toutes les autres, est la violence institutionnelle. Cette violence n’a jamais été aussi prégnante en France depuis qu’un banquier d’affaires a élu domicile au palais de L’Élysée. Macron est le rejeton d’une caste qui méprise le gens d’en bas, ces fainéants, ces fouteurs de bordel, ces cyniques, ces alcooliques, ces sans-costard, ces gens qui ne sont rien et qui ont l’outrecuidance de la ramener.

Ambroize Croizat, « ministre des travailleurs »

Dès le printemps 44, un groupe impulsé par Ambroise Croizat, dans le cadre de l’Assemblée Constitutive d’Alger réfléchit et propose les grandes lignes de la création de la Sécurité Sociale. Ambroize Croizat est assisté par Pierre Laroque, résistant et haut fonctionnaire. Ils s’inspirent d’un rapport publié en 1942 par Beveridge, un britannique qui préconise à travers une charte de « l’État providence » de lutter contre l’absence de ressources, la maladie et la vieillesse.

L’assistanat des riches nous coûte un «pognon de dingue» !

L’aide sociale et les minima sociaux coûtent environ 70 milliards d’euros par an aux finances publiques, soit 3 % du produit intérieur brut (PIB). Ces prestations contribuent de façon décisive à réduire la pauvreté et les inégalités. Face à cela, le coût de « l’assistance aux plus riches » pourrait être de l’ordre de 150 milliards d’euros par an hors fraude et évasion fiscales, et de l’ordre de 250 à 300 milliards au moins en incluant ces deux derniers coûts