Accéder au contenu principal

Catégorie retraites

Réforme des retraites : Macron doit abdiquer

Les Organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, FIDL, MNL, UNL et UNEF appellent à poursuivre les actions sans relâche, sous toutes les formes décidées localement. Elles préparent, dans ce cadre, une grande journée de grève interprofessionnelle et de manifestations dans tout le pays le 31 mars pour faire échec à ce projet de loi.

Solidarité financière avec les grévistes

Contre le pouvoir de l’argent, la solidarité financière avec les grévistes s’organise partout en France pour l’opposition populaire au projet de loi de réforme des retraites. Samedi matin, les municipaux d’Aubagne à leur tour sollicitaient le soutien des Aubagnais pour récolter les dons reversés à la caisse de solidarité départementale.

36 jours sans trêve, on continue !

Les organisations syndicales CFE-CGC, CGT, FO, FSU, MNL, Solidaires, UNEF, UNL appellent à faire du samedi 11 janvier une journée de manifestation et de mobilisation massive de toute la population, pour obtenir le retrait du projet de loi de réforme des retraites ainsi qu’à une journée de grève et de convergence interprofessionnelle localement dans tout le pays le 14 janvier.

Appel aux agents territoriaux

L’intersyndicale CGT, FA-FPT, FO, FSU TERRITORIALE et SUD CT appelle les agent.e.s des collectivités territoriales et leurs établissements à construire les conditions d’une grève interprofessionnelle d’ampleur pour défendre le statut, pour l’augmentation des salaires et l’amélioration de notre système actuel de retraites.

La direction SNCF prive 6000 enfants de trains pour Noël

Prête à tout et même au pire pour servir les déclarations belliqueuses des ministres, face à un conflit qui mobilise très largement les cheminots, la direction de la SNCF prive 6000 enfants de trains pour Noël. La CGT des cheminots dénonce cet acte de sabotage destiné à faire du fric tout en faisant passer les grévistes pour des salauds.

La solidarité financière avec les salariés en grève s’organise

Ils ont du temps et de l’argent, nous avons notre solidarité pour bouclier. Pour soutenir les salarié.e.s en lutte contre les coups tordus des hommes de main du Medef qui siègent au gouvernement, la CGT Info’Com et d’autres syndicats ont créé une Caisse de grève qui permet à davantage de travailleurs de cesser le travail plus longtemps. C’est un levier de l’action gréviste autant qu’un outil de solidarité et de mobilisation massive.

S’organiser pour durer

Vendredi midi, les organisations syndicales CGT, FSU, SUD des entreprises publiques comme privées tenaient leur assemblée générale à la Bourse du Travail d’Aubagne. Objectif : se coordonner, s’organiser pour que le mouvement contre la réforme des retraites s’inscrive dans la durée, jusqu’au retrait définitif des projets du gouvernement.

Contre la réforme des retraites, le combat continue

Une réunion de l’intersyndicale CGT, FO, la FSU, Solidaires, l’UNL, MNL, l’UNEF et, pour la première, fois la CFE-CGC, avait lieu ce vendredi 6 décembre. À l’exception de la CFE-CGC qui doit consulter ses instances dirigeantes, l’intersyndicale a décidé d’une nouvelle journée d’action, de mobilisation et de grève le 10 décembre prochain.

Contre la réforme des retraites, le rendez-vous clef du 5 décembre

Contre la casse des retraites imaginée par le gouvernement une mobilisation inédite s’organise pour une grève reconductible à partir du jeudi 5 décembre. De nombreux secteurs se mobilisent ensemble pour la première fois depuis longtemps. Cette configuration fait craindre au gouvernement un bis repetita de 1995 contre le « plan Juppé » et oblige déjà le gouvernement à revoir ses plans.

Madame et Messieurs les Ministres

Face à un gouvernement qui refuse violemment toute forme de contestation à sa politique, La fédération CGT des Services Publics a déposé le 23 octobre un préavis de grève à compter du 5 décembre. Elle répond ainsi aux très nombreux appels à une mobilisation générale interprofessionnelle contre le projet de réforme des retraites et la politique antisociale et autoritaire du gouvernement Macron.

Retraites : la grande escroquerie libérale

La « grande marche » contre le modèle social français se poursuit. Après avoir « simplifié » le code du travail et l’assurance-chômage, Macron veut « simplifier » les retraites. En Macronie, simplifier c’est écraser. Derrière la fausse promesse de « plus d’égalité » portée par le système à points présenté par le haut commissaire Delevoye se cache l’objectif inavoué : faire travailler les Français plus longtemps et diminuer les pensions. 

Les pauvres ? Qu’ils se démerdent !

Alors que l’urgence sociale, écologique exige un changement total de politique, les mêmes recettes ultra-libérales continuent d’être imposées à la population qui n’en peut plus des inégalités et qui réclame jour après jour plus de justice sociale, salariale, plus de partage et de solidarité.

Répression et régression sociales, c’est comme le climat, il est temps d’agir!

Quand la population dénonce la misère qui s’installe, l’exploitation et le mépris dont elle est victime, le gouvernement répond par la force, la répression et la violence. La CGT appelle les salarié-e-s, les agent-e-s, les jeunes comme les retraité-e-s, les privé-e-s d’emploi à se mobiliser ensemble le 5 février, notamment par la grève, pour construire un rapport de force et imposer un modèle de société basé sur la solidarité nationale.