Accéder au contenu principal

Étiquette cgt

CAP : Entretien, quand tu nous tiens…

L’évaluation des compétences et de la valeur professionnelles des agents doit être faite avec des critères objectifs et mesurables et partagés par tous, pour accompagner au mieux les agents dans le déroulement de leur carrière. Ce n’est pas le cas avec cet  » extrait de l’entretien professionnel  » imposé par la Direction des Ressources Humaines qui a servi de base à l’évaluation des agents dans le cadre de la promotion interne. Démonstration.

Aubagne : l’administration municipale ne comprend que le rapport de force

Le report de la Commission Administrative Paritaire (CAP) obtenu par les élus CGT et FSU du personnel municipal avec le soutien des agents nous enseigne que face au mépris affiché par la municipalité d’Aubagne et son administration générale seule la mobilisation solidaire est efficace. Il faut retrouver les vertus de la solidarité dans l’intérêt général.

Il était une fois les congés payés

Aujourd’hui, personne n’imaginerait que les congés payés puissent ne pas exister… et pourtant… Il a fallu les grèves de mai-juin 1936 pour que le patronat et le gouvernement accordent, entre autres, les deux semaines de congés payés, de peur de perdre bien plus…

Ville d’Aubagne : Ambiance à la CAP ! Quand le dialogue social devient un dialogue de sourds

Suite à l’appel des syndicats FSU et CGT du personnel de la Ville d’Aubagne à un débrayage ce vendredi 28 juin de 8h30 à 10h30 pour dénoncer les conditions dans lesquelles s’est déroulée la préparation de la Commission Administrative Paritaire, une centaine d’agents et représentants syndicaux se sont retrouvés devant la salle Ambroise Croizat, lieu de tenue de la Commission Administrative Paritaire (CAP), pour exprimer leurs inquiétudes et mécontentements face au président de la CAP, le Directeur Général des Services et les membres présents.

Ville d’Aubagne : une DRH sans foi ni loi

Les élus CGT du personnel de la Ville d’Aubagne demandent le report de la Commission Administrative Paritaire qui doit avoir lieu le 28 juin. En cause : une administration municipale qui réinterprète le droit à sa convenance et organise la rétention d’informations en direction de certains élus du personnel.

Ville d’Aubagne : le temps du mépris

Le respect des partenaires sociaux n’est décidément pas le point fort de l’administration municipale. En mettant en œuvre sans concertation avec les élus du personnel son projet baptisé pompeusement « l’entretien professionnel au cœur des ressources humaines », la Direction des Ressources Humaines a fait une nouvelle fois la démonstration qu’elle s’est coupée du cœur de son métier qui réclame, entre autres qualités, une réelle capacité d’écoute.

L’information syndicale est un droit

Deux journées d’information sont organisées les 18 et 24 juin en direction du personnel municipal par les syndicats Cgt de la Ville d’Aubagne. Il sera question, entre autres, du « rifseep », ce nouveau régime indemnitaire qui a vocation à remplacer progressivement la plupart des primes et indemnités existantes. Il sera aussi question de la nouvelle formule de l’entretien annuel que l’administration municipale veut imposer sans aucun dialogue avec les représentants du personnel.

Municipaux : la CFTC portée disparue

Quatre mois après leur naufrage aux élections professionnelles, les listes CFTC n’ont toujours pas donné de leurs nouvelles. Pourtant il va bien falloir que ces « représentant.e.s du personnel » retroussent leurs manches pour ne pas sombrer dans le ridicule.

NBI et quartiers prioritaires, la CGT veille au grain

Certains agents de la fonction publique territoriale qui exercent leurs missions dans les établissements situés en zone prioritaire ou dans la bande des 300 mètres de la zone, peuvent prétendre à une prime (NBI) à condition d’être éligibles. Et même lorsqu’ils le sont, la Direction des Ressources Humaines de la Ville d’Aubagne traîne des pieds pour leur attribuer. Mais les élu(e)s CGT veillent au grain.

Budget 2019 : la grande farce !

Rendez-vous tristement récurrent de ces dernières années, les syndicats CGT (employés et ICTAM ) et FSU appellent à un rassemblement public devant la Médiathèque d’Aubagne, le 2 mars à partir de 11h30, pour dénoncer l’indigence et les manipulations financières du budget 2019.

Régime indemnitaire : À grade égal, prime égale

À Aubagne, tous les agents municipaux ne sont pas logés à la même enseigne. Certains ont pu bénéficier d’une augmentation de leur régime indemnitaire en toute discrétion et en opposition au principe établi « à grade égal, prime égale » pour tous les agents. Dans un courrier envoyé le 6 février au maire Gérard Gazay, les élus Cgt du personnel réclament l’égalité de traitement pour tous les salariés et une augmentation générale de cette prime pour compenser la perte du pouvoir d’achat.

Ville d’Aubagne : les représentants CGT du personnel veulent faire entendre la voix des salarié(e)s

À l’initiative de notre organisation, une rencontre a eu lieu le 23 janvier entre les élu(e)s CGT du personnel de la Ville d’Aubagne et le Directeur général des services, Joël Raffin. L’objet de cette rencontre était de porter à la connaissance de la Direction municipale, les revendications de nos syndicats, employés et cadres, et, dans une volonté d’apaisement, de construire enfin les bases d’un dialogue social.