Accéder au contenu principal

Étiquette Comité Technique Paritaire

Prime aux agents : Gérard Gazay fait volte-face

A t-il été sensible aux revendications légitimes des représentants Cgt du personnel municipal ou s’agit-il d’une posture électoraliste? Toujours est-il que, dans un revirement total, le maire d’Aubagne promet de verser une prime aux agents municipaux mobilisés pendant la crise sanitaire et de n’appliquer aucune retenue sur les RTT ou les congés payés.

Compte-rendu du Comité technique du 6 décembre 2019

Le 6 décembre se tenait le dernier comité technique de l’année 2019. Les élus du personnel, l’administration municipale et les élus de la majorité municipale avaient à discuter, entre autres, de la réorganisation de certains services de la direction « jeunesse » et de la direction des « solidarités », de la revalorisation de la protection sociale des agents municipaux et de la modalité d’attribution des Indemnités Horaires pour Travaux Supplémentaires.

Compte rendu du Comité Technique du 5 novembre 2019

Six points étaient à l’ordre du jour du Comité Technique du 5 décembre. Il a été questions, entre autres sujets, d’organisation des services, du budget alloué aux actions sociales en direction du personnel, de l’entretien professionnel et du RIFSEEP, sujet de crispation entre l’administration municipale et les représentants CGT du personnel, et du déménagement du PIJ et du Service Jeunesse, faisant passer l’accueil des jeunes d’une surface de 114m² actuellement à 14m² dans le nouveau local.

Tout savoir sur l’entretien professionnel

Dans les semaines à venir les agents de la Ville d’Aubagne vont être reçus par leurs responsables directs afin de passer leur entretien professionnel. Il est indispensable qu’ils prennent connaissance des conditions de cet entretien qui aura un impact sur le RIFSEEP, la nouvelle prime qui sera mis en place en début d’année.

Comité Technique Express

Ce comité technique express a duré exactement vingt minutes pour un ordre du jour de sept points, soit environ trois minutes par point (sic), sans compter la procédure d’appel et également une suspension de séance demandée par les élus CGT, interloqués par tant de mépris.