Archives des étiquettes : Gérard Gazay

Ville d’Aubagne : 38 agents promus au cadre d’agent de maîtrise

Il a fallu 6 mois, 6 mois depuis le premier report de la Commission Administrative Paritaire (CAP) du 28 juin 2019 et la mobilisation des agents, 6 mois d’âpres négociations, pour que les représentants CGT du personnel municipal obtiennent enfin que le nombre d’agents promouvables au grade d’agent de maîtrise, promotion sans quota, soit revu fortement à la hausse.

Lire la suite

Ville d’Aubagne : à propos du « devoir d’exemplarité »

À chaque fois que l’occasion lui est donnée – ce fut le cas lors des vœux au personnel municipal – le Directeur général des services de la Ville d’Aubagne ne manque pas de rappeler aux agents municipaux leur devoir d’exemplarité. Le 15 janvier, en préambule à la réunion de la Commission Administrative présidée par Gérard Gazay, les représentants CGT du personnel ont rappelé que l’exemplarité était aussi du devoir des élus municipaux. Nous publions cette déclaration dans son intégralité.

Lire la suite

2019 dans le rétro

Comme de nombreux autres médias, nous avons sacrifié nous aussi à la tradition en vous proposant cette rétrospective de l’année 2019. Nous nous contenterons quant à nous de jeter un œil dans le rétro à travers le prisme de l’activité syndicale des organisations CGT du personnel de la Ville d’Aubagne.

Lire la suite

Noël est magique

L’esprit de Noël s’est-il enfin répandu jusque dans les bureaux de l’Hôtel de Ville d’Aubagne ? À quelques encablures d’une échéance électorale importante pour l’avenir de la commune, les agents municipaux de la Ville d’Aubagne et du CCAS se sont vus offrir par leur employeur deux cadeaux de fin d’année. Noël est magique.

Lire la suite

CAP : les mondes parallèles

La CAP du 16 octobre a mis en évidence l’existence de deux mondes parallèles, avec d’un côté des élus du personnel réclamant un traitement équitable des dossiers de promotion et, de l’autre, un directeur général des services ajoutant à la suffisance des élus de la majorité municipale, le regard plongé dans leurs smartphones, la vulgarité d’un deal.

Lire la suite
« Entrées précédentes